Lettres & TICE La Réunion
 
Accueil|Outils numériques|Manuels numériques|Livres numériques|Scénarios pédagogiques|Lettres d'information|Formation|Litteris|Sites utiles|Lectures
 

Bienvenue aux stagiaires LETTRES ET TICE de la session 2015

VOUS TROUVEREZ LES DOCUMENTS DE VOTRE FORMATION DANS L'ONGLET FORMATION DE CE SITE.

18 JANVIER 2015 - LETTRE 9 ACTUALITE DES LETTRES ET TICE

Les événements du 7 janvier et les classes, l'enseignement à l'heure du numérique, état des lieux et perspectives, pistes concrètes pour vos cours ... Bonne lecture et bonne année 2015 !


Pour lire la lettre : : http://www.lettres-et-tice.re/newsletters/lettre9/

OCTOBRE 14 : RAPPORT DU CONSEIL NATIONAL DU NUMERIQUE

JULES FERRY 3.0 - Bâtir une école créative et juste dans un monde numérique

Lisez ce rapport très stimulant et qui présente des éléments concrètement utilisables dans nos classes.

POUR LIRE LE RAPPORT : http://www.cnnumerique.fr/wp-content/uploads/2014/10/Rapport_CNNum_Education_oct14.pdf

PNF LETTRES - BNF, les 17, 18 et 19 novembre 2014

La Direction générale de l’enseignement scolaire et l’Inspection générale des Lettres ont inauguré il y a quatre ans, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France et le Celsa (Paris-Sorbonne), un grand rendez-vous national intitulé « Les Métamorphoses du livre et de l’écriture à l’heure du numérique ».

Depuis lors, cette manifestation réunit chaque année, pendant trois jours à la fin du mois de novembre, enseignants, universitaires, chercheurs, inspecteurs pédagogiques, artistes, professionnels du livre et partenaires culturels autour d’une question centrale pour l’École : celle de l’avenir de l’écrit, du livre et de la lecture à l’heure du numérique. Ces précédentes éditions ont permis une la réflexion sur la matérialité sensible du livre (2010), la création littéraire et la lecture comme des processus vivants (2011), le devenir de l’œuvre au fil de l’écriture numérique (2012) et les transformations de la relation texte-image par le numérique (2013).

Le cinquième Rendez-vous des Lettres, en novembre 2014, cherchera à explorer les nouvelles transformations de la parole qu’induit le numérique sur les plans artistique et rhétorique. Après avoir pris la mesure de l’effacement de l’opposition traditionnelle écrit / oral qu’opèrent les supports numériques, le séminaire donnera à entendre la richesse de l’apport des propriétés sonores et musicales de la voix, dans une perspective diachronique, mais aussi pour la création contemporaine. Ces mutations de la parole à l’heure du numérique ne sont pas sans conséquence sur le contenu de ce qui est dit, c’est pourquoi une table ronde fera le point sur les déplacements de frontières entre la parole intime et la parole publique. Enfin, le séminaire fera largement place à la réflexion didactique sur la difficile question de l’enseignement de la langue orale en classe et présentera des projets pédagogiques innovants qui ponctueront les débats et donneront lieu à des ateliers approfondis.

POUR EN SAVOIR PLUS : http://eduscol.education.fr/pnf-lettres/spip.php?rubrique27

Contribuez à la réflexion lancée par le rapport !

Enregistrez vos idées ici : http://www.cnnumerique.fr/concertation-numerique-lancement-le-4-octobre-avec-le-premier-ministre/

3 septembre 14 - Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé les principales mesures de l'année 2014-2015.

Le numérique : lutter contre les inégalités et améliorer les apprentissages

L’école est confrontée aujourd’hui à des changements profonds liés au déploiement des technologies de l’information et de la communication dans tous les secteurs de la société. Ces transformations concernent à la fois la production et la transmission des savoirs, les modes d’apprentissage, les relations entre les élèves et les enseignants, l’organisation du temps et des espaces scolaires et périscolaires, le lien entre l’école et les parents et l’ouverture de l’établissement scolaire à son environnement.

Face à des enfants qui évoluent depuis leur naissance dans une société irriguée par le numérique, nos méthodes pédagogiques et nos contenus d’enseignements doivent être repensés, nos méthodes d’évaluations rénovées.

Pour répondre à ces défis majeurs et éviter de creuser la fracture sociale, le ministère s’est doté d’une stratégie ambitieuse visant à faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables dans la société de demain constituent les grands axes de cette ambition.

Le numérique peut en effet favoriser l’inclusion scolaire, en rendant les enseignements plus attractifs et stimulants, en permettant de développer des pédagogies mieux adaptées aux besoins et au rythme de chaque élève, en le rendant plus autonome dans son accès au savoir et dans la construction de son parcours d’orientation, en offrant des possibilités nouvelles pour les enfants en difficulté ou en situation de handicap.

La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions, en mettant en synergie tous les acteurs et partenaires du numérique et des systèmes d’information.

La rentrée 2014 se caractérise par :

un coup d’accélérateur donné à la production de ressources numériques pédagogiques, grâce notamment au soutien apporté aux entreprises de la filière du numérique éducatif dans le cadre d’un projet ambitieux : la classe connectée, menée en étroite collaboration avec le plan e-éducation de la nouvelle France industrielle ;
une éducation aux médias et à l’information renouvelée qui, au-delà de l’usage responsable d’Internet et des réseaux sociaux, doit intégrer dans les disciplines les nouvelles compétences de littératie numérique indispensables à la formation du futur citoyen, ainsi que des connaissances de base relatives à la programmation et à la construction d’une véritable culture numérique ;
le développement d’actions et de parcours de formation au numérique et par le numérique, dans les Espe mais aussi grâce au dispositif M@gistère, qui rencontre un vif succès dans toutes les académies ;
l’extension du programme collèges connectés qui doit toucher plus de 100 établissements en 2015 ;
le développement du très haut débit pour étendre les usages du numérique jusque dans les écoles les plus reculées ;
la poursuite et le renforcement des services numériques lancés ces derniers mois à destination de l’ensemble de la communauté éducative et la création de nouveaux services.



Pour aller plus loin : http://www.education.gouv.fr/cid81791/rentree-scolaire-2014-2015.html#Le_num%C3%A9rique%20:%20lutter%20contre%20les%20in%C3%A9galit%C3%A9s%20et%20am%C3%A9liorer%20les%20apprentissages

1er septembre 2014 - PARUTION DE LA LETTRE 8 ACTUALITE DES LETTRES ET TICE

Premier bulletin de l’année scolaire 2014-2015, cette lettre – légère réactualisation de la lettre publiée en juin sur www.lettres-et-tice.re - fait le point sur les parutions concernant le numérique en lien avec le système scolaire, puis s’intéresse aux outils collaboratifs utiles pour dynamiser le cours de français avant de zoomer sur différents outils ou pratiques numériques féconds correspondant à des problématiques pédagogiques variées.

Bonne lecture, et bonne rentrée !
Cordialement,

Virginie Pfeifer
Interlocuteur Académique Nouvelles Technologies

POUR LIRE LA LETTRE : http://www.lettres-et-tice.re/newsletters/lettre8/

15 juin 2014 Parution de la lettre 8 ACTUALITE DES LETTRES ET TICE

Dernier bulletin de l’année scolaire 2013-2014, cette lettre fait le point sur les parutions récentes concernant le numérique en lien avec le système scolaire, puis s’intéresse aux outils collaboratifs utiles pour dynamiser le cours de français avant de zoomer sur différents outils ou pratiques numériques féconds correspondant à des problématiques pédagogiques variées.

Bonne lecture, et, bientôt, bonnes vacances !
Cordialement,

Virginie Pfeifer
Interlocuteur Académique Nouvelles Technologies

Pour lire la lettre : : http://www.lettres-et-tice.re/newsletters/lettre8/juin-2014.htm

Suivi des stages : Lettres et Tice, LCA : nouveaux programmes et TICE

Vous trouverez dans l'onglet FORMATION les documents du stage ! Pour les sites utiles, il y a un onglet dédié. Pour les modes d'emploi, ils se trouvent dans l'onglet OUTILS NUMÉRIQUES.

ENSEIGNER AVEC LE NUMERIQUE

La brochure 2013 de la collection "Enseigner avec le numérique" réunit sous forme de fiches une dizaine de parcours pédagogiques illustrant l'évolution des pratiques et l'utilisation de ressources numériques

Pour lire la brochure : http://eduscol.education.fr/lettres/comm/enseigner-lettres

CLASSE NUMERIQUE AU SALON EDURUN TIC - 24 octobre 13

Tablettes et plate-forme de travail collaboratif comme mémoire de classe, supports écrit et oral de préparation à un examen en histoire des arts –


  Programme 24 10.pdf [Afficher]

Pour approfondir la démarche : http://www.lettres-et-tice.re/media/media_287.pdf

UNE PLATEFORME COLLABORATIVE COMME MEMOIRE DE CLASSE

Comment guider et garder la trace des recherches des élèves, des différentes étapes d’un commentaire ?
Le travail présenté lors du salon, un approfondissement de recherches et commentaires faits en quatrième (début 2013), en vue de l’épreuve d’histoire des arts en mai 2014


Pour voir l'ensemble du projet plateforme : http://www.lettres-et-tice.re/lettres-et-tice.php?r=tram

EXPERIMENTATION TABLETTES

Comment les tablettes peuvent aider à dynamiser la pratique de l’oral, laisser des traces pour préparer un examen, servir de support de travail en îlots bonifiés

  TABLETTES.pdf [Afficher]

Une lecture intéressante : PHILOSOPHIE MAGAZINE, septembre 12

Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant ? Pourquoi nous n'étudions plus comme avant ? Pourquoi nous ne lisons plus comme avant ? Pourquoi nous n'écrivons plus comme avant ? De la tablette d'argile à la tablette numérique

Une série de questions stimulantes, des pistes de réflexion, le point sur la recherche.

Tout a déjà changé ? C'est ce que pense Alexandre Lacroix, dans l'éditorial du numéro.

Et la classe numérique ? Quelles implications ?


Technologies de velours

Chaque fois que j'ai assisté à une révolution technologique -l'arrivée du Minitel, d'Internet, du téléphone portable, du format MP3, etc. -, le même scénario s'est reproduit. Au moment où la nouveauté arrive dans le commerce, elle est célébrée par la publicité, les médias, l'opinion, et pourtant, personne ne prend réellement acte du changement qu'elle implique. Au contraire, on nourrit un temps l'illusion que la vie va continuer comme avant, que le nouvel objet ne va pas la modifier en profondeur, puisqu'il lui était jusque-là extérieur. On a si longtemps et si bien vécu sans GPS, pourquoi ce système changerait-il quoi que ce soit à notre manière de voyager? On ne se rend pas compte immédiatement qu'avec lui, on ne pourra plus jamais se sentir perdu, ce qui était le lot de tous les hommes depuis le nomadisme du paléolithique.

La même chose s'est produite il y a deux ans, à la rentrée scolaire. Pour la première fois, en entrant en classe pour donner mon premier cours de l'année, je me suis aperçu avec stupeur que tous mes étudiants - ils ont 18 ou 19 ans avaient un ordinateur portable posé sur leur bureau. Tous, ils s'apprêtaient à prendre en note mon cours en tapant au clavier. Jusque-là, seuls deux ou trois d'entre eux étaient informatisés, et c'était un signe flagrant de distinction sociale. Maintenant, c'est la norme.
Cette nouvelle situation change radicalement le déroulement d'un cours. D'abord, la salle de classe n'est plus un espace coupé du monde, où règne la voix du professeur, comme un filtre par lequel passent toutes les informations importantes - désormais, chacun est relié via Wi-Fi au réseau mondial. Autre changement, les bavardages ont pratiquement disparu; si les étudiants s'ennuient, ils surfent en douce ou s'envoient des e-mails.
Et il est presque impossible de les tenir à l'œil. Mais il y a plus important. Un jour, je me suis trompé dans la date de publication d'un livre. Aussitôt, une main s'est levée et un étudiant m'a rectifié. Une autre fois,je ne retrouvais plus le nom d'un traducteur. Là,j'ai joué franc jeu et demandé à la classe de m'aider.

Et c'est là qu'intervient la modification essentielle, la plus stupéfiante (la distraction n'étant pas une nouveauté) : désormais, l'étudiant a sur sa table une banque de données supérieure à ce que peut contenir la mémoire du professeur, même le plus savant. Du coup, l'enseignant n'est plus le seul détenteur du savoir, et ce n'est pas ce qui lui confère au premier chef son autorité. On pourrait s'en alarmer, j'aurais tendance à estimer que c'est plutôt une bonne chose. J'ai toujours pensé qu'il y avait davantage de savoir à glaner dans un bon livre que dans un cours. Aussi, l'acte d'enseigner consiste-t-il surtout à hiérarchiser, à bâtir des passerelles, à imager les connaissances, autrement dit à mettre en scène de façon un peu théâtrale une manière de se mouvoir dans le savoir, plutôt qu'à énoncer celui-ci.

Or j'enseigne dans une institution qui aime à multiplier les réunions pédagogiques en tous genres et qui sature d'e-mails d'instructions diverses les boîtes des professeurs. Et pourtant, il n'y a pas eu un seul mot émis par la direction pédagogique ou par un de mes confrères sur la présence des portables en classe. Motus. On a fait comme si de rien n'était. Comme si l'on pouvait encore faire cours comme avant. « Ils ont fait mine de gens convenables qui devaient pas s'apercevoir comme si n'est-ce pas dans un salon, une jeune fille avait loufé " écrit Céline dans les Entretiens avec le professeur y pour railler les romanciers qui n'avaient pas compris que le cinéma allait concurrencer leur art. Car telle est la force de la technologie: même une institution bien assise n'a pas le temps de soupirer avant d'être retournée par elle. Comme dans une histoire d'amour, lorsqu'on comprend que quelque chose a changé, il est déjà trop tard.


Qu'est-ce que lettres-et-tice.re ?

Une sorte de netvibes qui se voudrait mieux organisé pour synthétiser ma veille numérique tous azimuts mais toujours au service d'une réelle pratique d'enseignement ...

Professeur de Lettres Modernes ou Lettres Classiques, surtout en collège, visiteur de passage ou ancien stagiaire désireux de suivre les pistes ouvertes en formation académique, vous trouverez ici des éléments pour enseigner avec les TICE. Bonne visite, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact - ou les blogs des formations ONGLET FORMATION - pour toute question ou idée d'utilisation pédagogique des TICE ...
Virginie Pfeifer
Agrégée de Lettres Classiques
Interlocuteur Académique Nouvelles Technologies
Collège Marcel Goulette, Piton Saint-Leu

PNF
Les documents PDF fournis sur ce site peuvent être ouverts à l'aide du logiciel Adobe Reader, disponible gratuitement pour Mac et PC, en suivant ce lien :
 
 
 
© Lettres & TICE La Réunion     |     Mentions légales     |     Contact