Actualité des Lettres et des TICE
Bulletin n°9 : janvier 2015
1 - PRÉAMBULE

Le début de cette première lettre de 2015 est évidemment marqué par l’actualité des attentats du 7 janvier et leur impact dans l’esprit des élèves : Najat Vallaud-Belkacem nous invite, dans la lettre publiée par la ministre sur Eduscol suite aux événements, à “répondre favorablement aux besoins ou demandes d'expression qui pourraient avoir lieu dans les classes”.

POUR LIRE LA LETTRE DE LA MINISTRE :

http://www.education.gouv.fr/cid85278/lettre-a-la-suite-de-l-attentat-contre-l-hebdomadaire-charlie-hebdo.html

Sur son compte Twitter (https://twitter.com/najatvb), elle renvoie à la page EDUSCOL intitulée « Liberté de conscience, liberté d'expression : “outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves” :

http://eduscol.education.fr/cid85297/liberte-de-conscience-liberte-d-expression-outils-pedagogiques-pour-reflechir-avec-les-eleves.html

On trouve sur cette page de nombreuses ressources et en particulier un lien vers la page ‘je suis Charlie’ du CLEMI (le CLEMI est chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif français depuis 1983. Il a pour mission d’apprendre aux élèves une pratique citoyenne des médias) qui contient de nombreux outils pour parler de la liberté de la presse avec les élèves :

http://clemi.fr/fr/je-suis-charlie/

On y trouve une rubrique intitulée LA CARICATURE AU SERVICE DE LA DEMOCRATIE, un entretien avec Charb intitulé : peut-on rire de tout ? et les unes des journaux du 8 janvier 2015 :

http://clemi.fr/fr/je-suis-charlie/unes-du-8-janvier-2015/

Utile aussi, l’exposition de la BNF sur la presse :

http://expositions.bnf.fr/presse/index.htm

et en particulier l’histoire de la caricature :

http://expositions.bnf.fr/daumier/pedago/02_1.htm

Le concours lancé par la LIGUE DES DROITS DE L’HOMME : “écrits pour la fraternité” peut aussi être utilisé dans ces réflexions et productions avec les classes : dernier délai pour envoyer les textes : le 1er avril 2015.

http://www.ldh-france.org/wp-content/uploads/2014/08/plaquette-2014-2015.pdf

Je rappelle au passage l’existence de ce très bon dossier du CLEMI sur l’Education au médias présentant de nombreuses pistes pour les Lettres :

http://www.cndp.fr/savoirscdi/cdi-outil-pedagogique/apprentissage-et-construction-des-savoirs/leducation-aux-medias-et-a-linformation/pour-une-education-aux-medias-et-a-linformation-de-la-6e-a-la-3e.html

La suite de la lettre garde la forme habituelle, je rendrai d’abord compte des grandes problématiques du numérique en génaral dans un premier temps, puis je présenterai ensuite des pistes concrètes pouvant dynamiser les pratiques d’enseignement du français.

Bonne lecture, bonne rentrée et surtout une excellente année 2015 !

Cordialement,

Virginie Pfeifer
Interlocuteur Académique Nouvelles Technologies

Vous pouvez retrouver les lettres ACTUALITE DES LETTRES ET TICE sur http://www.lettres-et-tice.re/
Onglet LETTRES D’INFORMATION
Sommaire :

1 PRÉAMBULE

2 L'ENSEIGNEMENT À L'HEURE DU NUMÉRIQUE

3 PNF LETTRES : LES METAMORPHOSES DE LA PAROLE A L’HEURE DU NUMERIQUE – 17, 18 et 19 novembre 2014

4 LE NUMÉRIQUE ET LES LETTRES : PRATIQUES

5 POUR ALLER PLUS LOIN... MISCELLANEA
 
2 - L'ENSEIGNEMENT À L'HEURE DU NUMÉRIQUE
> 2.1 - ETAT DES LIEUX, PERSPECTIVES
a) Les enseignants et le numérique : PROFETIC 2014
L'enquête nationale PROFETIC, lancée initialement en 2011, vise à mieux connaître les différentes pratiques numériques des enseignants du second degré et permet également de disposer d'informations concrètes favorisant le dialogue avec les collectivités territoriales. Le sondage 2014 a été mené du 3 avril au 28 mai 2014, via un questionnaire web auprès d'un échantillon de 5000 enseignants du second degré.

LIRE LA PRESENTATION SUR EDUSCOL :

http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/septembre-2014/enseignants-et-numerique-enquete-profetic-2014

Plus de 90% des enseignants jugent le numérique profitable à leur enseignement. Les enseignants estiment que c'est un plus pour leur propre usage professionnel (réalisation de préparations de cours, diversification des pratiques pédagogiques, attractivité des cours, conduite d'une séquence, intervention en classe, travail et partage avec des collègues, aide à la progression de l'élève dans ses apprentissages). Des doutes persistent sur les apports dans la communication avec les parents.

LIRE LE RAPPORT D’ENQUETE :

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/ETIC_et_PROFETIC/58/0/PROFETIC-2014-rapport_346580.pdf

b) REFLEXIONS ET PERSPECTIVES : le rapport du CONSEIL NATIONAL NATIONAL DU NUMERIQUE : JULES FERRY 3.0 : bâtir une école créative et juste dans un monde numérique – OCTOBRE 2014

Le sommaire du rapport très stimulant, proposant de nombreux exemples et pistes concrets :

Rendre l’école désirable
Partie 1 : Enseigner dans l’école de la société numérique
  1 - Enseigner l’informatique : une exigence
  2 - Installer la littératie de l’âge numérique


Partie très en lien avec les Lettres :

Décrypter le monde numérique en évolution pour ne pas le subir

“Les enseignements dispensés, dans la quasi-totalité des disciplines, et notamment en lettres, en philosophie, en histoire géographie, en SES, en technologie ou encore en mathématiques, doivent doter les élèves de capacité réflexive sur la place de la science et la technologie (en général) et du numérique (en particulier) dans l’évolution de la p ensée, de l’économie et de la société”.

Produire et coproduire, en mode ouvert sur l’extérieur de la classe

“Chaque classe de primaire, chaque matière en secondaire, et de préférence plusieurs à la fois, peuvent introduire dans l’année un projet collaboratif en liaison avec l’âge des enfants, les outils disponibles, dans le cadre du programme existant. Il s’agit d’apprendre à coproduire (une histoire, un savoir, un jeu), et ce, dès le plus jeune âge, et les outils numériques constituent de formidables outils de cette co-production, avec des supports comme les wikis, CMS, blogs, avec de la vidéo, du son... Cette co-production peut mobiliser des savoirs profanes acquis par les enfants dans le cadre de leurs activités extra-scolaires (jeux vidéo, fanfictions...).
Cette co-production peut être le fruit du travail d’une classe entière, de sous-groupes ou bien au contraire, d’un travail collaboratif avec une autre classe, notamment étrangère, ce qui constitue un support d’apprentissage des langues particulièrement gratifiant pour les enfants. Mais cela peut être aussi l’occasion pour les apprenants d’aller à la recherche d’intervenants extérieurs qui, sans venir dans la classe, peuvent nourrir le projet, interagir avec les apprenants (ex : un journaliste, un scientifique, un métier manuel...). L’ensemble de la démarche — identification de ces personnes ressources, via des recherches en ligne, suivie de la prise de contact — constitue en soi une démarche pédagogique.”

Voir à ce sujet les outils de travail collaboratif cités dans la précédente lettre

3 - LE NUMERIQUE ET LES  LETTRES : PRATIQUES :  ZOOM SUR LES OUTILS COLLABORATIFS
http://www.lettres-et-tice.re/newsletters/lettre8/


  3 - Oser le bac Humanités Numériques

Partie 2 : Redessiner un tissu éducatif

  4 - Vivre l’école en réseau
  5 - Relier la recherche et l’éducation
  6 - Accompagner l’explosion des usages éditoriaux
  7 - Accepter les nouvelles industries de la formation
Les 40 recommandations du CNNum pour bâtir une école créative et juste dans un monde numérique.


Pour lire le rapport :

http://www.cnnumerique.fr/wp-content/uploads/2014/10/Rapport_CNNum_Education_oct14.pdf
 
> 2.2 -  ACCOMPAGNER LE DEVELOPPEMENT DES OUTILS NUMERIQUES DANS LES ETABLISSEMENTS
Le Pôle numérique de l’académie de Créteil (Délégation académique au numérique, Canopé, CLEMI) propose un kit pédagogique pour accompagner les équipes pédagogiques dans la mise en oeuvre du numérique éducatif :

http://mediafiches.ac-creteil.fr/spip.php?article332
 
> 2.3 - SE FORMER A LA CULTURE NUMERIQUE
a) Formation universitaire

Les cours de culture numérique de Hervé Le Crosnier sont d’une grande qualité et accessibles sur Canal U :

http://www.canalu.tv/video/centre_d_enseignement_multimedia_universitaire_c_e_m_u/ 01a_introduction_quand_internet_change_la_donne_cn14_15.15814


COURS 1 : quand Internet change la donne
COURS 2 : histoire de l’internet
COURS 3 : vidéo, entre télévision et internet
COURS 4 : démocratie technique et puissances industrielles
COURS 5 : néodocument : le document à la lumière du numérique
COURS 6 : sociabilité – vie privée : l’identité et l’influence
COURS 7 : data – un monde calculable
COURS 8 : perspectives


b) Vulgarisation scientifique

Joël de Rosnay, scientifique et prospectiviste, anime sur la Web TV d'Universcience une série de 10 épisodes consacrés aux évolutions et impacts de la révolution numérique au niveau de notre vie quotidienne : Les bases du numérique, Regarder, écouter, Apprendre, s'informer, Jouer, Communiquer, Consommer, Travailler...

LIRE LA PRESENTATION SUR EDUSCOL :
http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/novembre-2014/chroniques-de-la-vie-connectee

REGARDER LES EMISSIONS :
http://www.universcience.tv/categorie-la-vie-connectee-784.html
 
> 3 - PNF LETTRES : LES METAMORPHOSES DE LA PAROLE A L’HEURE DU NUMERIQUE – 17, 18 et 19 novembre 2014

Pour lire la brochure Enseigner les lettres avec le numérique 2014 qui présente des scénarios pédagogiques utilisant le numérique pour dynamiser l’oral :

http://eduscol.education.fr/pnf-lettres/IMG/pdf/enseigner_lettres_2014_web.pdf

On y découvre 6 FICHES COLLEGE

La radio au service de l’amélioration de la maîtrise de la langue (cycle 3 et collège) Claude Richerme-Manchet, académie de Nice

Le voyage d’Ulysse : quand l’enregistrement devient le brouillon de la parole (classe d’accueil - UPE2A collège) Sandrine Baud, académie de Guyane

Mise en scène radiophonique d’un extrait du Bourgeois gentilhomme

(5e) Isabelle Figoli, académie de Grenoble

Usage du podcast en lettres : une aide à l’appropriation des textes et des cours (collège) Barbara Merlin, académie de Bordeaux

Brouillon oral et écriture (4e) Sarah Pépin-Villar, académie de Créteil

Voix de conteurs (4e) Valérie Clary, Franceska Mistouflet, académie de Grenoble

Doubler un péplum en latin (3e) Sarah Bach, académie de Versailles

Cedant arma togae. Créer un documentaire fiction sur Cicéron (3e) Sophie Couot, académie d’Aix-Marseille

et 6 FICHES LYCEE

La chair des mots (accompagnement personnalisé en 2de) Annette Deschamps, académie de Lille

Écrire à la manière de en étudiant « la petite musique du style » (2de) Jean-Charles Bousquet, académie de Toulouse

Les voix de l’œuvre. Renaissances numériques (1re L) Jean-Michel Le Baut, académie de Rennes

Rêves : à mots découverts (BTS 1re année) Lydie Costes, académie de Montpellier

Donner de la voix pour trouver sa voie (baccalauréat professionnel et CAP) Marie-Danielle Minier, Lélia Le Bras, académie de Nantes

Paroles de guerre (baccalauréat professionnel et CAP) Lysis Bragance, Hervé Cadéac, Nadia Medjahed- Durel, Virginie Rubira, académie de Toulouse

PUIS UNE SELECTION DE SITES UTILES

 
4 - LE NUMERIQUE ET LES  LETTRES : PRATIQUES
> 4.1 - METHODOLOGIE : ACCOMPAGNER LES ELEVES DANS LEURS RECHERCHES EN LIGNE
Le site web canadien, Faire une recherche, ça s’apprend !, dédié à la  recherche et à l'évaluation de l’information en ligne, propose un  ensemble de ressources pédagogiques à télécharger. Ces supports placés  sous licence Creative Commons sont réalisés par Martine Mottet,  enseignante et chercheuse en Sciences de l’éducation à l’Université de Laval au Québec.

http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/septembre-2014/trouver-et-evaluer-une-source-en-ligne
 
> 4.2 - DES RESSOURCES PEDAGOGIQUES POUR...
a) TRAVAILLER SUR LE CENTENAIRE DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE... Suite

• SUJET DEJA EVOQUE DANS LA LETTRE ACTUALITE DES LETTRES ET TICE DE SEPTEMBRE 2014 :

RUBRIQUE 4-4 de la lettre avec de nombreuses ressources en ligne
http://www.lettres-et-tice.re/newsletters/lettre8/

• Europeana 1914-1918

Europeana 1914-1918 rassemble des documents issus de 3 grands projets européens se rapportant à la Première Guerre mondiale. La base donne ainsi accès à un vaste corpus documentaire varié où des collections de bibliothèques nationales côtoient des documents personnels et intimes ainsi que d’importantes archives filmiques. Cela offre « une perspective unique sur la Première Guerre mondiale, la présentant depuis chaque côté des lignes de combat et sous des angles d’approches de tous horizons ».

Et en particulier, d’intéressantes ressources pédagogiques :

http://www.educasources.education.fr/selection-detail-180584.html


b) Ecrire

DES CONCOURS POUR MOTIVER L’ECRITURE

• Le Concours des Dix mots


Ce concours mettra cette année en valeur la capacité de notre langue à accueillir et intégrer des mots venus d'ailleurs, des mots voyageurs, empruntés à d'autres civilisations au gré de l'histoire des peuples. Qu'ils viennent du flamand, de l'italien, de l'hawaïen, de l'arabe ou de l'inuktitut, ces mots ont enrichi la langue française : chercher leur origine, jouer avec eux, invite au voyage.
Les dix mots sélectionnés par les différents partenaires francophones sont : amalgame, bravo, cibler, grigri / gris-gris, inuit(e), kermesse, kitsch ou kitch, sérendipité, wiki, zénitude.
ATTENTION ! DERNIER DELAI 30 JANVIER 2015 pour votre inscription ! 31 MARS pour l’envoi des productions.
http://www.dismoidixmots.culture.fr/

• Écrire un article dénonçant les stéréotypes sexistes

Le sujet : rédiger un article qui interroge ou déconstruise les stéréotypes sexistes (homme et/ou femme). L’actualité peut être source d’inspiration mais pas exclusivement. Les élèves peuvent travailler sur la question du sexisme dans les médias, le sport, la mode, l’école, la famille (liste non exhaustive!)...
Possibilité de réaliser des dessins de presse.

Dernier délai d’envoi des articles :  3 AVRIL 2015

http://www.clemi.org/fichier/plug_download/53989/download_fichier_fr_article_denoncant_stereotypes_sexistes.pdf

• Médiatiks, un concours pour valoriser les publications médiatiques des élèves de l’école au lycée

En plus des journaux papier, peuvent participer au concours les productions multimédias collectives sur le web, webradios et webtv, sites et blogs d’information sur toutes plateformes* quel que soit leur type d’hébergement dont le contenu est réalisé par les élèves.
L’actualité au sens large (actualité extrascolaire, actualité de la classe ou de l’établissement, actualité locale, actualité nationale et internationale) doit figurer parmi les sujets traités dans ces productions.

27 mars 2015 (dernier jour de la 26e Semaine de la Presse) : limite de réception des journaux papier (en 4 exemplaires) avec leur fiche d’inscription, et des fiches d’inscription pour les médias en ligne.
http://www.cndp.fr/crdp-lyon/-Concours-scolaires-.html

• Ecrire un article de Wikipedia


D’octobre 2014 à mars 2015, le CLEMI et Wikimédia France proposent aux lycéennes et lycéens de contribuer à l’encyclopédie libre Wikipédia dans le cadre d’un concours national.Les possibilités de contribution, de la plus légère à la plus complexe :
  • Améliorer un article existant considéré comme à l’état d’ébauche : pour trouver une ébauche d’article, par exemple sur le cinéma, il faudra saisir le texte suivant dans la barre de recherche interne  : Catégorie:Wipédia:ébauche_cinéma (veiller à respecter la forme...) ; à affiner ensuite par sous-catégories.
  • Créer un article : vérifier auparavant sa pertinence encyclopédique, en examinant s’il remplit les critères d’admissibilité de Wikipédia.  Tous les thèmes et sujets n’étant pas recevables du point de vue des wikipédiens. 
  • Privilégier les articles sur des sujets de proximité : monuments, lieux, personnages historiques, autant de thèmes qui peuvent permettre des activités pédagogiques s’appuyant sur des ressources extérieures à l’établissement. 
http://www.clemi.org/fr/concours/wikiconcours_2014/

c) Lire

Guider les lectures des élèves en utilisant les sélections de lecture pour collégiens présentées sur EDUSCOL : le site propose aux collégiens des listes d'ouvrages pour enrichir leur expérience de lecteurs et susciter leur curiosité : récits, romans, contes, pièces de théâtre, poésie, bandes dessinées, documentaires. Une sélection spéciale à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale et des soixante-dix ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale sont également disponibles.
Les ouvrages sont résumés, avec des mots clés et des indications sur le niveau de difficulté de la lecture :

http://eduscol.education.fr/cid60809/-lectures-pour-les-collegiens.html#lien0

d) Diverses activités du cours de Français


Des scénarios pédagogiques sélectionnés par le ministère dans La lettre TIC'Édu Lettres n°16 de la direction du numérique pour l'éducation : découvrir les scénarios suivants dans la partie 2.9 de la lettre :

Construire une page Wikipédia
Créer des livres audio en cours de français : pistes et réflexions
Des capsules vidéos créées pour ou par les élèves
Créer un podcast pour améliorer les compétences de lecture, d'écriture et d'oral
Radio Olympe, une recherche documentaire sous forme d'interviews radiophoniques fictives


http://eduscol.education.fr/lettres/ticedu/ticedu16/#103


e) Etudier le lyrisme

Ecouter la WEBRADIO de l’académie d’Orléans Tours de décembre 2014 et découvrir ses pistes pédagogiques pour étudier Du Bellay, Baudelaire :

http://webradio.tice.ac-orleans-tours.fr/eva/spip.php?article192

f) Les langues anciennes à l'heure du numérique

Une sélection de sites utiles pour dynamiser l’enseignement des langues et auteurs antiques :

http://www.etudes-litteraires.com/sites-litteraires/Langues-anciennes-antiquite/


 
5 - POUR ALLER PLUS LOIN... MISCELLANEA
> 5.1 - UN CADEAU DE NOEL EN RETARD...
Pour une découverte d’outils TICE tous azimuts sous la forme d’un sympathique calendrier de l’avent proposé par le manuel gratuit et collaboratif en ligne lelivrescolaire :

http://calendrier-avent.lelivrescolaire.fr/
 
> 5.2 - DES QUESTIONS CRUCIALES...
a) On n'enseignera plus comme avant ?

Les 8 et 9 décembre 2014 à Sèvres, la Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF) et le Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP) ont organisé un séminaire pour éclairer les évolutions du métier de professeur de français et réfléchir aux moyens de les accompagner au mieux.
La réflexion s’est articulée sur les questions suivantes : quelles évolutions du métier de professeur de français
  • face au défi du numérique
  • Face au défi de l’interdisciplinarité
  • Face au défi de la mondialisation
Et sur les accompagnements possibles de cette évolution

“Comme le séminaire l’a montré, sont actuellement en cours de transformation les pratiques dans la classe et les activités hors la classe, les outils et les objets d’enseignement, les enjeux et les représentations mêmes du métier de professeur de français. Le chantier est énorme : il bouscule les habitudes, il risque de déstabiliser, voire de fragiliser des enseignants qui ne seraient pas accompagnés dans cette remise en question et formés à s’emparer de tous les défis.Nous sommes à la croisée des chemins.”

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/francais/Pages/158_Sommaire.aspx


b) On ne lira plus comme avant ?

LIVRES NUMERIQUES...

Seuls 11% des lecteurs lisent des livres numériques :  l'étude indique que la liseuse est un appareil de lecture particulièrement apprécié, à la fois par sa praticité (portabilité, maniabilité, capacité de stockage) et l’expérience de lecture qu’elle procure. Les nombreuses fonctionnalités (dictionnaire, pose de marques-pages, recherche plein texte, changement de police, couleur de fond, luminosité et contraste...) semblent assez bien connues par les lecteurs mais surtout utilisées pour des utilisations à titre professionnel ou fonctionnel. 

http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/decembre-2014/etude-des-perceptions-et-usages-du-livre-numerique

c) On n'écrira plus comme avant ? Vers la fin de l'écriture manuscrite ?

Aux États-Unis, une majorité d'enfants n'apprend plus à écrire que sur un clavier. Ce sera bientôt le cas en Finlande... Le clavier remplace de plus en plus le stylo. L'écriture manuscrite est-elle donc condamnée à disparaître ? Avec quelles conséquences ?

Réécouter l’émission LA TETE AU CARRE du 9 décembre 2014 sur FRANCE INTER :
http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-fin-de-lecriture-manuscrite

ET AUTRES CONTROVERSES AUTOUR DU NUMERIQUE

La FING (Fondation Internet Nouvelle Génération) publie en ligne son quatrième opus consacré aux questions numériques : ce cahier d'enjeux explore 75 controverses grâce aux contributions d'une multiplicité d'acteurs : décideurs, chercheurs et innovateurs, spécialistes ou non des technologies digitales.

Pour la 4ème édition de ce cycle d'analyse prospective des différentes questions relatives au numérique, plus de 400 décideurs, innovateurs et autres chercheurs se sont penchés sur 75 questions relatives au monde digital d'aujourd'hui et de demain organisées selon plusieurs thématiques : Innovation, économie et industrie, Éducation et culture, Données et vie privée, Politique et numérique, Politiques du numérique, Lien social, Travail et emploi, Territoire, Écologie et environnement, Questions éthiques et morales, Santé et corps.

Parmi ces questions, la question de la fin de l’écriture manuscrite et de ses conséquences est traitée p.29 du document à lire ou télécharger ici :

http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/janvier-2015/controverses-numeriques

« En adoptant le “socle de compétences” commun (common core standards) défini à l’échelle fédérale en 2010, la plupart des États d’Amérique du Nord ont supprimé l’apprentissage de l’écriture cursive du programme obligatoire de leurs écoles. Qu’annonce une telle décision ? L’abandon d’un pan entier de la culture et des outils d’expression, ou bien leur adaptation pragmatique à l’ère numérique ? Une éducation plus égalitaire, ou au contraire la séparation entre une élite intellectuelle éduquée à l’ancienne et un prolétariat subissant une éducation purement utilitaire ?

Si l’on écrit au clavier, l’apprentissage de l’orthographe devient naturellement moins vital puisque l’on a accès aux logiciels de correction. Mais faudra-t-il encore savoir écrire, s’interrogent certains ? Nous pouvons déjà parler à nos machines ainsi que leur dicter des textes. Il n’est pas impossible d’imaginer que demain, les logiciels ne se limitent plus à nous corriger, mais qu’ils améliorent notre style, nous conseillent sur la meilleure manière de rédiger un CV, une lettre d’amour, un post de blog. Et bien sûr, il sauront traduire automatiquement nos propos dans toutes les langues... Dans quelques décennies, il restera certes nécessaire de savoir s’exprimer, mais pas forcément par écrit, cette tâche étant entièrement dévolue aux machines. Et qui sait si un jour nous ne pourrons transmettre directement nos pensées à un ordinateur ? »